La grande famille de tous les GAUDEL

Les branches GAUDEL

Accueil

Orbey Thélod Lamarche Montigny Lanvaudan Saint Gorgon Châtel sur Moselle
Taintrux Gelles Sermiers Fléville Hergugney* Moyen La Neuville-Roy

Les principales sources utilisées pour construire une généalogie, sont les registres paroissiaux jusqu'à la révolution (1792 en pratique), puis les registres d'état civil. François 1er, par l'ordonnance de Villers-Cotterêts d'août 1539, ordonna aux curés des paroisses de France la tenue de registres de baptêmes et de sépultures. En 1579, l'ordonnance de Blois y ajouta les registres de mariages.

En pratique, si certains curés n'avaient pas attendu cette obligation pour tenir des registres dès le XIV ème siècle, il faut attendre parfois le début du XVIIIème pour qu'enfin la loi s'applique. Il en ressort donc une hétérogénéïté des informations selon les paroisses. C'est pour cette raison, que j'indique pour chacune des branches, les dates de mise en place des registres paroissiaux. Ces différents actes permettent de construire le "squelette" de la généalogie, ne contenant que des informations relativement succinctes.

Ensuite, on peut utiliser d'autres documents qui permettront d'étoffer ce "squelette". Citons en vrac : contrats de mariages, inventaires après décès, déclarations de mariages et de grossesses, recensements utilisés parfois dès le XIV ème siècle, etc...

On voit ainsi que l'on peut reconstituer avec une certaine précision, la vie de nos ancêtres même les plus modestes. Mais ce travail est très long, et c'est pourquoi une généalogie n'est jamais définitive, elle est vivante, puisque l'on va patiemment enrichir le "squelette" du départ avec les nouvelles informations récoltées au jour le jour.

Pour ce qui concerne notre grande famille des GAUDEL, j'ai donc recherché les ancêtres les plus éloignés dans le temps. Si l'on pouvait remonter suffisamment loin, peut-être serions nous tous descendants du même GAUDEL de départ ?

Ne rêvons pas ! En réalité, j'ai recensé une vingtaine de "départs" ou "branches", dont certaines se sont éteintes au fil des siècles. Aujourd'hui, on peut dire qu'un GAUDEL du XXIè siècle appartient à l'une des branches issues des treize lieux indiqués ci-dessus, en notant que trois branches partent d'Orbey.

Si cela vous intéresse vous pouvez vous aussi connaître Vos racines.

* Bien que je possède toutes les bases de données des différentes branches, la mise en place de documentation plus précise sur ce site demande du temps et se fera progressivement dans les prochains mois.

Haut de page