La grande famille de tous les GAUDEL

Portraits de descendants des GAUDEL de Châtel

Accueil

 

Remarque : Un "clic" sur un "Prénom Nom" renvoie à la base de données de la généalogie.

Les portraits sont classés par date de naissance.

Tous ces personnages descendent de Samuel GAUDEL de Châtel sur Moselle.

Si vous souhaitez qu'une personne (pourquoi pas vous même!) figure sur cette rubrique, envoyez quelques détails et une ou deux photos.

Voir également les GAUDEL de Châtel sur Moselle décorés de la Légion d'Honneur

 

Descendant de Samuel GAUDEL de Châtel sur Moselle

Gendarmerie Royale à Cheval en 1815

Lettre relatant l'arrestation de René GAUDEL du 11 mai au 25 juillet 1815

Demande d'affectation du 19 août 1815

Etat des Services de Monsieur le Chevalier GAUDEL de Noméxy

François Joseph Antoine René Georges GAUDEL "René" né en 1789 à Noméxy, vit à Châtel où il est propriétaire en 1814. La révolution a été difficile pour cette petite noblesse à laquelle il appartient. L'Empire de Napoléon 1er touche à sa fin et la royauté revient avec Louis XVIII.

Fort de ce changement de situation, le 06 mars 1814, René devient officier volontaire à la suite de Monseigneur le Comte d'Artois (qui deviendra le roi Charles X), puis officier volontaire Royal le 16 mars 1815.

Mais l'Empereur revient pendant les Cents Jours. Le Chevalier GAUDEL de Noméxy est arrêté et incarcéré à Metz alors qu'il tente de rejoindre Louis XVIII en fuite à Gand en Belgique.

Libre, le 19 août 1815 il sollicite son Excellence le Ministre de la Guerre :

...pendant les temps orageux de la révolution, il n'a jamais varié dans ses principes et a toujours été constamment attaché à la personne du Roi, ainsi qu'à son auguste famille. Il en a donné des preuves en 1814 en se ralliant seul de son département près de SAR Monsieur à Nancy et encore dernièrement lorsque le roi fit le voyage à Gand, il partit pour aller le rejoindre en cette ville, mais le malheur a voulu qu'il n'a pu passer la frontière et qu'ayant été arrêté aux avants postes, il a été conduit dans les prisons de Metz où il a été rigoureusement enfermé jusqu'au 25 juillet dernier. Les malheurs de la révolution ayant entrainé la perte de sa fortune, l'exposant supplie votre excellence de daigner prendre en considération la position dans laquelle il se trouve et de vouloir bien récompenser son dévouement inviolable envers le Roi pour lequel il est prêt à sacrifier sa vie, en le nommant à la place de lieutenant de gendarmerie à Epinal ...

Il sera lieutenant à la 20è légion de Gendarmerie Royale (compagnie de la haute Marne) le 21 février 1816, puis au régiment de dragons de la Loire le 1er juillet 1818. Passé dans les gardes du corps du Roi (compagnie de Noailles), il démissionne de l'armée le 29 mai 1819.

Son dossier militaire est élogieux : ... excellentes moeurs, il est estimé de tous les gens ... très bons principes, devoué au roi ... fortune de 1200 francs de réserve... très bien monté avec une jument, bai cerise ...

La dernière trace de ce Chevalier GAUDEL de Noméxy date du 21 septembre 1819 ; il était célibataire, âgé de 30 ans !

Descendant de Samuel GAUDEL de Châtel sur Moselle

Acte de baptême de François-Louis.

Acte de décès déclaré par son frère Charles-Louis.

"Châtel-sur-Moselle pendant la révolution", l'ouvrage de l'abbé Olivier a inspiré la biographie ci contre.

A noter une erreur généalogique importante de l'abbé Olivier lorsqu'il écrit que François-Louis GAUDEL descend de François et non pas de Claude son frère.

François-Louis GAUDEL de Noméxy, aîné d'une nombreuse famille, est né le 15 février 1764 à Châtel sur Moselle ; c'est un descendant de Samuel par Claude GAUDEL anobli en 1651.

Il fit ses études au grand séminaire de Nancy et fut ordonné prêtre le 06 juin 1789. C'est le début de la révolution quand sa première nomination le mène à Damas-aux-Bois, village situé à une douzaine de kilomètres au nord-est de Châtel. Son refus de prêter serment à la constitution fait de lui un "réfractaire" qui l'oblige à quitter sa paroisse pour l'exil en Allemagne.

Il s'installe à Trèves début 1792 dans un refuge "La Suffragance" créé par et pour les prêtres français fuyant la révolution. Parmi quelque 110 autres prêtres, l'abbé GAUDEL s'occupe des blessés et prisonniers français qui partent pour la Souabe. En novembre, il se rend à Prüm puis à Düsseldorf près du curé Thouvenel d'Essey-lès-Nancy où il reste pendant vingt mois.

Après un peu d'errance, l'abbé GAUDEL s'installe en Bavière où il dirige une sorte d'externat jusqu'en 1798. Cependant, malgré ses demandes, il n'obtient pas l'autorisation d'ouvrir une école de français à Munich.

Ainsi privé de revenus et avec la mise sous séquestre de ses biens, il se trouve dans le besoin sur la fin de 1799. Cette situation l'oblige à mener une vie commune avec d'autres prêtres exilés.

Il rentre à Châtel le 20 septembre 1800 avec un goût persistant pour le professorat. Il va donc s'installer à Nancy comme maître de pension. Mais le 24 juin 1803, sa nouvelle hiérarchie l'envoie dans sa première paroisse à Damas-aux-Bois. Le prêtre issu de noblesse éprouve de grandes difficultés dans ce milieu populeux et hostile.

La situation ne s'améliore pas lorsqu'il est muté à Regnévelle où le maire déclare le 20 novembre 1803 : "...que la commune ne le logera pas et qu'il n'a rien de mieux à faire que de s'en retourner".

Après un dernier échec à Hadol, il est hors combat, sa santé est compromise. Il va chercher du repos dans sa famille à Châtel, mais cela ne peut enrayer le mal.

François-Louis GAUDEL décède à Châtel sur Moselle le 22 février 1806 ; il n'avait que 42ans.

Descendant de Samuel GAUDEL de Châtel sur Moselle

Porterie de Châtel

Jean Claude GAUDEL né en 1664, passe sa vie et décède en 1695 à Châtel sur Moselle.

Il est à l'origine d'une généalogie des GAUDEL de Châtel sur Moselle.

En savoir plus...

Descendant de Samuel GAUDEL de Châtel sur Moselle

Blason de François GAUDEL

François GAUDEL né en 1660, passe sa vie à Châtel sur Moselle.

Lieutenant Général du baillage de Châtel sur Moselle, il fut anobli en 1715.

En savoir plus...

Descendant de Samuel GAUDEL de Châtel sur Moselle

Boulets de pierre à Châtel

Georges GAUDEL né en 1627, passe sa vie et décède en 1704 à Châtel sur Moselle.

Ecuyer, il fut gruyer du domaine de Châtel sur Moselle.

En savoir plus...

Descendant de Samuel GAUDEL de Châtel sur Moselle

Blason de Claude GAUDEL

Claude GAUDEL né vers 1595, passe sa vie et décède en 1658 à Châtel sur Moselle.

Receveur du domaine de Châtel sur Moselle, il fut anobli en 1651.

En savoir plus...

 

 

 

 

 

 

Haut de page